La PME valaisanne AQUA4D reverdit les terrains du club de football de l’AZ Alkmaar

La PME valaisanne AQUA4D reverdit les terrains du club de football de l’AZ Alkmaar

Les savoir-faire de l’économie valaisanne s’exportent loin à la ronde, jusque sur des terrains de football hollandais. La technologie de traitement de l’eau par résonnance, développée par la PME sierroise AQUA4D, fait ainsi les beaux jours du club de football professionnel de l’AZ Alkmaar, aux Pays-Bas.

Ses pelouses d’entraînement n’ont jamais été aussi vertes depuis que le système valaisan, qui opère sans produit chimique, y a été installé. Une belle success-story pour l’économie valaisanne.

« La première année où les terrains d’entraînement ont été livrés, il y a maintenant cinq ans, il y avait beaucoup de plaques d’herbe morte, notamment près des arroseurs », explique Wouter Uitentuis responsable de l’entretien des terrains du club. Après la première saison, deux centimètres d’herbe ont été enlevés, puis réensemencés et fertilisés. En raison de l’été chaud et sec de l’année suivante, l’herbe naissante a immédiatement brûlé. « Nous nous sommes demandé quelle en était la cause et avons commencé à chercher. Nous avons découvert qu’il s’agissait de la salinité de l’eau d’irrigation ».

Il y avait un deuxième problème : l’AZ demandait que les terrains soient humides pendant la journée, pour favoriser la vitesse du ballon. « Pour que le gazon soit humide, nous avons dû pulvériser de l’eau à petites doses, même par une journée d’été ensoleillée. Cela avait comme conséquence que l’eau salée se maintenait sur les brins d’herbe, faisant jaunir et mourir l’herbe ».

 

Et l’herbe redevient verte, sans produit chimique

En 2020, le jardinier a fait appel à la PME valaisanne AQUA4D, via son importateur aux Pays-Bas. Grâce à ce système, l’eau d’irrigation est traitée par des champs de résonance, qui affinent la structure des gouttes d’eau. « Au début, nous étions sceptiques, car nous pensions qu’aucun système ne pouvait le faire correctement », explique Wouter Uitentuis.

« Mais nous avons rapidement constaté une différence : en raison de la modification des faisceaux d’eau, les gouttelettes d’eau ne restent plus sur la feuille. Comme elles roulent, nous n’avons plus non plus de résidus de sel. Par conséquent, l’herbe ne brûle plus. Nous sommes du coup très satisfaits de la belle pelouse verte que nous avons eue cet été. C’est digne d’un tableau de maître », conclut-il.

 

Plus de 4200 systèmes déjà installés dans le monde

AQUA4D a déjà installé plus de 4200 systèmes de traitement de l’eau dans plus de 40 pays, dans l’horticulture, les terrains de sport, les cultures et les bâtiments. La PME, basée depuis quelques années à l’Ecoparc de Daval à Sierre, est accompagnée depuis ses débuts par la Promotion économique Valais (coaching, aide au financement, conseils sur son modèle d’affaires…). Elle fait désormais rayonner loin à la ronde le savoir-faire valaisan en matière de traitement de l’eau.

 

Voici un autre exemple d’irrigation de terrain de football qui change la donne, à l’OGC NICE :

(vidéo en anglais)

Informations complémentaires sur le site internet d’AQUA4D

Dans le même domaine

La première usine en Suisse de production de carburant à partir de matières premières renouvelables devrait voir le jour à Monthey, en 2024 !…
En mai dernier sur le circuit d’Imola en Italie, la H24, un véhicule à propulsion électrique-hydrogène, a franchi la ligne d’arrivée de sa première…
Pratt & Whitney Canada, leader mondial pour la fabrication de moteurs d’avions et d’hélicoptères, a choisi de collaborer avec la jeune entreprise valaisanne H55….