La start-up UHCS développe des maisons en plastique recyclé !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La start-up UHCS travaille depuis quelques mois sur les maisons du futur. Soutenue par la Promotion économique Valais et installée depuis peu au Campus Energypolis de Sion, elle y développe des logements modulaires à base de déchets plastiques recyclés. Cette idée innovante doit permettre de fournir des logements abordables tout en réduisant la crise du plastique.

Le premier prototype fonctionnel de logement est créé, alors qu’une usine pilote est envisagée.   

« UHCS (pour Ustinov Hoffmann Construction System) existe pour deux raisons principales : le manque de logements sains et abordables ainsi que la crise des déchets plastiques, dont beaucoup de tonnes finissent dans les océans », précise Alexandre Micheloud, co-fondateur de la start-up.   

La jeune entreprise développe un matériau composite, réalisé avec des plastiques de type PEHD. Ce plastique provient notamment de flacons et de bouteilles usagés. UHCS achète des broyats recyclés, les lave à froid et les filtre. Ces broyats sont ensuite mélangés avec quelques additifs et façonnés en brique de style lego.  

« Le matériel final est très résistant au feu et dispose d’une capacité structurelle selon les normes de SIA ». Il est extrudé et assemblé, afin de faire des maisons et bâtiments sur mesure, qui peuvent atteindre 50 m2. « Notre idée est de licencier ce produit dans les pays où la crise plastique est la plus grave. Cela permettra de créer des emplois sur place, au plus près des pollutions ». 

 

Une première levée de fonds et une usine à venir

Le premier prototype de maison en plastique a déjà été assemblé. UHCS propose une ossature nue, qui est ensuite habillée selon les besoins des clients. « Le but est de créer des maisons individuelles, mais également des écoles ou d’autres bâtiments administratifs, selon les besoins ».  

La start-up, qui partage ses bureaux avec d’autres jeunes pousses dans l’Incubateur The Ark du Campus Energypolis, est actuellement en phase de consolidation technique et stratégique. « A terme, nous visons une première levée de fonds ainsi que la mise sur pied d’une usine pilote. Cela nous permettra de réaliser des maisons-témoins en Europe, même si le gros potentiel de notre produit se situe dans les pays dits émergents ».  

 

Dans le même domaine

Le mardi 18 janvier de 18h30 à 19h30, Unidistance organise une conférence en ligne sur la thématique de la protection des données personnelles….
L’immigration de spécialistes venus de l’extérieur et de personnes revenant au pays permet à la région de connaître un boom démographique….
A l’occasion de son Assemblée générale ordinaire, l’ARVr a tiré un bilan positif de ces quatre dernières années et dévoile sa nouvelle stratégie 2022-2025….