AdaPT Mont-Blanc : un projet transfrontalier participatif pour s’adapter au changement climatique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

AdaPT Mont-Blanc, qui s’est terminé durant l’été 2021, a permis de doter les administrations locales d’outils de planification et de gestion territoriale pour mieux s’adapter au changement climatique. Il a été piloté pour le Canton du Valais par le Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation (SETI), en charge des projets de l’Espace Mont-Blanc (EMB) pour la partie suisse, en collaboration avec la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM).

Le projet AdaPT Mont-Blanc a abouti à l’établissement d’un de la planification territoriale, développée sous forme de plateforme interactive en ligne. Elle comprend quatre cas pilotes dont celui du Mont-Fort, 30 fiches thématiques de bonnes pratiques et 25 fiches actions à destination des communes, des professionnels, des entreprises et des citoyens.

Les webinaires thématiques destinés aux communes et bureaux d’étude faisaient quant à eux partie du volet « communication – sensibilisation » en lien avec le contenu de la Boîte à Outils.

 

Un projet financé par la Suisse, l’Italie et la France

AdaPT Mont-Blanc s’inscrit dans les priorités définies par la Stratégie d’avenir du Massif du Mont-Blanc financée dans le cadre du programme de coopération territoriale européenne Interreg Alcotra Italie-France 2014-2020. Le SETI a assuré le pilotage et la coordination générale du projet pour le canton du Valais. Des tâches opérationnelles ont été déléguées à la FDDM, spécialisée dans le domaine de l’adaptation au changement climatique. En termes de budget, les partenaires français et italiens du projet ont bénéficié de financements du Fonds européen de développement régional (FEDER). Quant aux partenaires suisses, ils ont été soutenus par les fonds cantonaux et fédéraux de la Nouvelle politique régionale (NPR).

 

Des réalisation concrètes pour un rayonnement touristique et culturel international

Dans le cadre des autres projets de l’Espace Mont-Blanc, un parcours d’interprétation du patrimoine naturel et culturel, ainsi qu’un parcours de mobilité durable et électrique i-tinérants autour du Mont-Blanc sont en cours de réalisation.

L’EMB poursuit également en parallèle des travaux en lien avec la préparation d’une candidature du Mont-Blanc à l’UNESCO, au titre de Géoparc.

 

L’EMB : un espace unique de 3’500 km2

L’EMB couvre des territoires appartenant à la Savoie et à la Haute-Savoie, à la Région Autonome Vallée d’Aoste et au Canton du Valais. Dans ce vaste domaine, d’environ 3’500 km2, on retrouve une richesse exceptionnelle du point de vue des milieux naturels et des paysages alpins. 80% de l’EMB se trouve en altitude, au-dessus de 1’500 mètres.

Dans le même domaine

Connue jusqu’ici sous le nom de Business Valais, la promotion économique valaisanne change de nom…
Le programme Digitourism, destiné à favoriser la digitalisation des entreprises touristiques valaisannes, est un succès….
Le SETI est depuis mars 2020 au cœur de l’action de l’Etat du Valais pour garantir un soutien adéquat en lien avec les aides…