Depuis 1946, la PME Kouski met le client au centre de ses services

L’entreprise sierroise Kouski, spécialisée dans la distribution de boissons, nous ouvre ses portes. Ce sont Clémentine et Marie Pfyffer, directrices de la société familiale, qui nous font découvrir la marque et leur lien avec l’entrepreneuriat. Leur succès traverse les générations et c’est un plaisir pour Promotion économique Valais de voir de telles entreprises perpétuer leur savoir-faire et surtout s’adapter aux exigences de la clientèle.

L’entreprise a été fondée en 1946 par Florine et Otto Pfyffer, les grands-parents de Clémentine et de Marie. À l’époque, ils avaient 19 et 23 ans. À leurs débuts, ils produisaient des limonades artisanales, nommées Kouski, à la Cave Sierroise. Puis, leur société a commencé à proposer d’autres boissons. L’essor des boissons internationales a eu raison de leurs produits et l’entreprise s’est alors concentrée sur la distribution de boissons.

« La valeur centrale de l’entreprise a toujours été la proximité avec les clients. Le fait de connaître tous nos clients et les voir régulièrement permet un service flexible et une bonne réactivité », raconte Clémentine.

Le père des sœurs Pfyffer a perpétué cette valeur pendant une quarantaine d’années, après avoir repris la direction. Il a su maintenir les relations avec les clients en étant présent sur le terrain. C’est maintenant au tour de Clémentine et de Marie, qui ont pris les rênes de l’entreprise à leur tour, d’entretenir le lien avec la clientèle.

« Marie et moi avons la chance d’être deux. Nous pouvons ainsi nous répartir les tâches : Marie est dans l’administratif (fournisseurs et logistique) et je suis beaucoup en extérieur, afin de garder ce lien avec nos clients », explique Clémentine.

Une entreprise dynamique

Par le passé, la PME a déjà démontré sa capacité à faire évoluer ses produits agilement. Elle ne tient pas à en rester là. C’est désormais au tour des locaux et de l’infrastructure de changer. Cette année, les bureaux et le magasin vont être agrandis et des panneaux solaires vont être installés. En outre, peu à peu, leurs véhicules seront remplacés par des véhicules électriques.

Les habitudes des consommateurs changent et poussent les entrepreneures à évoluer avec elles et à s’adapter. C’est pour cette raison que Kouski travaille sur la mise en place d’un magasin en ligne et d’une plateforme clients.

« L’accès facile à nos concurrents et à l’information nous forcent à être de plus en plus performants et flexibles. Les consommateurs sont aussi plus exigeants. C’est quelque chose de sain car cela nous oblige à proposer toujours plus à nos clients », conclut Marie.

Dans le même domaine

Combiner le développement de produits en lien avec les abeilles et la réinsertion professionnelle : c’est le but du projet « Autour de l’abeille », qui a…
L’Institut suisse pour les PME et l’entrepreneuriat de l’Université de Saint-Gall et OBT s’intéressent depuis des décennies aux intérêts et aux défis des PME….
Vous avez jusqu’au 17 juin pour soutenir les jeunes entreprises valaisannes en lice pour le TOP 100 Swiss Startup Award….