L’entreprise valaisanne H55 fournira son système de batterie à un géant de l’aviation !

L’entreprise valaisanne H55 fournira son système de batterie à un géant de l’aviation !

Pratt & Whitney Canada, leader mondial pour la fabrication de moteurs d’avions et d’hélicoptères, a choisi de collaborer avec la jeune entreprise valaisanne H55. Cette dernière, qui a déjà fait voler quatre avions électriques différents, fournira le système de batteries du programme de démonstrateur d’aviation électrique du groupe canadien. C’est une reconnaissance importante de l’expertise de H55 dans ce domaine et une belle vitrine des savoir-faire présents en Valais. Les premiers essais en vol sont prévus pour 2024.

« Notre objectif a toujours été de cibler le transport régional. Avec Pratt & Whitney Canada, il y a une complémentarité parfaite entre nos technologies de base », précise André Borschberg, cofondateur et président exécutif de H55.

« Le fait d'avoir été sélectionné par Pratt & Whitney Canada est une validation importante que notre expérience est appréciée par un acteur réputé de l'industrie ».

Un vaste plan d’investissements pour une aviation plus propre

La participation de H55 fait suite aux plans annoncés par Pratt & Whitney Canada en juillet 2021 d’investir 124 millions de francs, avec le soutien des gouvernements du Québec et du Canada, dans le développement d’une technologie de propulsion durable de type hybride-électrique. Collins Aerospace et De Havilland Aircraft of Canada sont les principaux partenaires technologiques du projet de démonstrateur. Le Conseil national de recherches du Canada et l’Institut des véhicules innovants soutiennent également le développement de certains des composants et des systèmes de contrôle électrique du projet.

La technologie de propulsion hybride-électrique est un élément central de la stratégie de Pratt & Whitney Canada visant à améliorer continuellement l’efficacité des systèmes de propulsion d’aéronefs, en vue d’atteindre l’objectif de l’ensemble de l’industrie, soit l’élimination nette des émissions de CO2 dans l’aviation d’ici 2050. La société développe également des technologies visant à favoriser l’utilisation de carburants alternatifs plus propres, notamment les carburants d’aviation durables et l’hydrogène, qui bénéficieront tous de l’efficacité accrue des systèmes de propulsion hybride-électrique.

H55-Pratt & Whitney Canada

Essais en vol dès 2024

Les essais au sol de la technologie de propulsion commenceront dès cette année, avec une démonstration en vol prévue en 2024. L’objectif est une amélioration de 30 % du rendement énergétique et une réduction proportionnelle des émissions de CO2, par rapport aux turbopropulseurs les plus avancés disponibles aujourd’hui sur les avions.

Le cœur de l’offre de produits de H55 comprend un système de stockage et de gestion de l’énergie léger, modulaire et certifiable. H55 propose également un système de propulsion électrique complet qui comprend les blocs de batteries, le moteur, le contrôleur du moteur, l’interface du pilote et les commandes de puissance. Le H55 recevra son certificat de type de l’AESA pour sa propulsion électrique de 100 kW d’ici la fin 2023.

Source : communiqué de presse H55
Crédit photo : H55

Dans le même domaine

La première usine en Suisse de production de carburant à partir de matières premières renouvelables devrait voir le jour à Monthey, en 2024 !…
En mai dernier sur le circuit d’Imola en Italie, la H24, un véhicule à propulsion électrique-hydrogène, a franchi la ligne d’arrivée de sa première…
Lemco Précision, basée à Vionnaz, est désormais certifiée ISO 9100….