« Compost des Alpes », un fertilisant valaisan et innovant

« Compost des Alpes », un fertilisant valaisan et innovant

L’entreprise valaisanne Biosphère, finaliste du Prix Créateurs BCVs 2018, a marqué les esprits grâce à son procédé innovant transformant le fumier des vallées valaisannes en un fertilisant inodore. Son produit baptisé « Compost des Alpes », riche en matière organique et en protéines, offre une alternative efficace au fumier frais, avec une utilisation en moindre quantité.

Fondée en 2017 par quatre agriculteurs valaisans, Biosphère crée et commercialise un engrais composé uniquement de fumier. Au printemps, l’entreprise collecte le surplus de fumier dans des exploitations de montagne valaisannes. Les déjections bovines sont ensuite traitées par l’entreprise tessinoise Bioma. Cette dernière utilise une technologie novatrice pour le traitement de ces déjections, réduisant les émissions d’ammoniac et favorisant les processus microbiologiques.

Le fumier est régulièrement retourné pour activer la décomposition et le processus de compostage. Ces brassages apportent de l’oxygène, favorisant la multiplication de champignons et de bactéries. Ces derniers vont coloniser le sol et le revitaliser.

« Compost des Alpes » se distingue par le fait qu’il n’est ni chauffé, ni compacté, préservant ainsi les micro-organismes bénéfiques à l’amélioration de la structure du sol. L’engrais de Biosphère permet également de conserver l’humidité du sol en augmentant la rétention d’eau. Avec le procédé novateur de Biosphère, le fumier perd jusqu’à trois quarts de son volume initial, générant ainsi un gain de temps et d’argent pour le transport et l’épandage.

Postulez pour la 15 édition du Prix Créateurs BCVs

La 15e édition du Prix Créateurs BCVs a été lancée le mois passé. La participation est ouverte aux projets novateurs initiés par des individus ou des entreprises établies en Valais, avec une mise en œuvre prévue dans l’année qui suit. Les dossiers de candidature doivent être soumis d’ici le 21 mars 2024. Et qui sait, peut-être que vous ferez, comme Biosphère, partie des finalistes. A vos dossiers !

Dans le même domaine

L’entreprise valaisanne H55 poursuit son impressionnante ascension dans le domaine de l’aviation électrique. …
H55 a levé pas moins de 45 millions de francs auprès d’un groupe d’investisseurs, dont ND Capital, Tippet Venture Partners, et RTX Ventures….
Loïc Viret, CEO de l’entreprise, s’est rendu au Botswana pour nouer de premiers contacts et potentiellement ouvrir un nouveau marché….