H55 façonne l’avenir de l’aviation électrique en Valais

H55 façonne l’avenir de l’aviation électrique en Valais

L’entreprise valaisanne H55, née du projet Solar Impulse, poursuit son impressionnante ascension dans le domaine de l’aviation électrique. L’équipe de H55 est en mesure d’apporter des solutions aux défis complexes de la certification et de l’intégration des avions.

Fondée en 2017 et basée au Campus Energypolis, la société H55 est devenue un acteur central dans la transition vers une industrie de l’aviation neutre en carbone. La prouesse technologique de H55 réside dans ses moteurs électriques et ses packs de batteries, qui offrent une autonomie de vol de 90 minutes. La sécurité est primordiale dans leur conception, notamment pour prévenir les incendies de batteries, un défi reconnu dans l’industrie aéronautique.

L’année 2023 a marqué une étape importante pour l’entreprise, puisqu’elle a levé avec succès CHF 45 millions, ce qui lui a permis de poursuivre l’expansion de ses activités en Suisse et au Canada. Ce coup de pouce financier devrait lui permettre d’augmenter ses effectifs à environ 200 personnes sur son site de Sion, ce qui témoigne de son influence croissante dans le secteur.

L’expansion au Canada est stratégique : H55 a ouvert un nouveau site d’assemblage au Québec, un projet d’une valeur de CHF 10 millions. Cette croissance internationale n’est pas seulement une expansion commerciale, mais aussi un alignement sur les objectifs mondiaux de neutralité carbone, visant à transformer les vols régionaux et, à terme, intercontinentaux.

Des alliances clés

Le Président exécutif de l’entreprise, André Borschberg, a souligné l’approche unique de H55, qui ne dépend pas uniquement du capital-risque. L’entreprise se concentre plutôt sur des partenariats stratégiques avec des acteurs clés de l’industrie, comme Raytheon, une entreprise américaine du secteur de l’aérospatiale et de la défense. Cette stratégie a aidé H55 à développer et à intégrer des systèmes de propulsion électrique dans de futurs avions, notamment le Bristell Energic, un avion biplace conçu par la société tchèque BRM Aero.

Le parcours de H55 est jalonné de partenariats et d’étapes importantes. De l’association avec Pratt & Whitney pour un programme de démonstrateur hybride-électrique à la fourniture d’une technologie de batterie pour l’avion commercial entièrement électrique de Harbour Air, la trajectoire de l’entreprise est marquée par l’innovation et les collaborations stratégiques.

Pour un avenir durable

Son engagement en faveur d’un avenir durable est clair, comme l’a déclaré M. Borschberg : « Notre objectif a toujours été de cibler le transport régional de passagers », s’alignant ainsi sur l’accord du secteur mondial de l’aviation visant à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Cette vision est soutenue par un solide appui politique du canton du Valais, un facteur clé de son succès et de son développement continu.

Source : GGBa

Dans le même domaine

Biosphère a marqué les esprits grâce à son procédé innovant transformant le fumier des vallées valaisannes en un fertilisant inodore….
H55 a levé pas moins de 45 millions de francs auprès d’un groupe d’investisseurs, dont ND Capital, Tippet Venture Partners, et RTX Ventures….
Loïc Viret, CEO de l’entreprise, s’est rendu au Botswana pour nouer de premiers contacts et potentiellement ouvrir un nouveau marché….